Comment obtenir la quintessence de la génération des Millennials ?

Le monde du travail est en pleine transition. La conception même du travail, le lieu d’occupation et le moment auquel on travaille, tendent à évoluer rapidement. L’un des moteurs de ce changement est l’arrivée sur le marché de l’emploi des ‘Millennials’.

Les Millennials prennent le relais

Les jeunes nés entre 1981 et 1996 sont désignés par ‘Millennials’, ou la Génération Y. Aux États-Unis, ils représentent environ 73 millions de travailleurs. En Belgique, un rapide coup d’œil sur les statistiques nous apprend qu’ils représentent un petit 30 % de la population active.

Cette génération est fondamentalement différente des générations précédentes. Elle a généralement fait des études supérieures, et surtout, elle a grandi au même rythme que la technologie. Les études menées notamment par Deloitte et la Bently University montrent que cette génération a une conception du travail différente de celle de leurs parents (et par extension, des dirigeants d’entreprises). Les Millennials sont prêts à travailler dur et sont particulièrement dévoués à leur employeur, mais veulent de la flexibilité quant à leur lieu et leur mode de travail (l’usage des technologies permettant une liberté de lieu et de temps), et très important, la substance de leur travail doit les stimuler.

Un groupe cible spécifique

Les organisations doivent avant tout pouvoir apporter des réponses aux besoins spécifiques de cet important groupe de talentueux Millennials, en sachant non seulement les attirer, mais également en leur donnant l’envie de s’attacher à l’organisation.

L’entreprise Johnson & Johnson l’a du reste parfaitement compris. « Pour réussir, nos équipes doivent être suffisamment diversifiées », déclare Karin Van Baelen, Head of Global Regulatory Affairs chez Janssen, la filiale pharmaceutique belge de Johnson & Johnson.

« Savoir écouter d’autres voix », poursuit-elle. « En partageant les diverses opinions formulées par une équipe, vous devenez un leader qui sait en responsabiliser les membres. La diversité va également promouvoir la capacité d’innovation du groupe, et donc celle de l’organisation. La diversité au sein des équipes doit être un reflet de ce que représente la population dans notre société. »

Il ressortait toutefois de certaines analyses que Johnson & Johnson attirait moins que souhaité les Millennials issus de l’immigration et titulaires d’un bachelor ou d’un master de haut niveau. En période de pénurie du marché de l’emploi et de ‘war for talent’ cela n’est certes pas à négliger, en particulier si vous tenez à créer de la diversité au sein de vos équipes. Pour rentrer en contact avec ce groupe cible spécifique et le rendre enthousiaste pour entreprendre une carrière chez Johnson & Johnson, la ‘New Millennials Initiative’, un programme spécial de recrutement, a été mise en place. Des partenariats ont été constitués en interne et en externe, soutenus par de la communication, pour être dirigés sur ce groupe de niche que sont les Millennials. En interne, les partenaires appartiennent notamment au management des départements et à l’équipe pour l’acquisition de talents. Les partenaires externes sont des hautes écoles et des universités, mais également des acteurs pointus tels que WannaWork et Allyens.

Lessons learned

Se focaliser sur un groupe cible a clairement du sens. Johnson & Johnson s’est investie pour éradiquer les préjugés (‘même si l’on peut toujours s’améliorer’), et a recherché des modèles de référence auprès du groupe cible pour les mettre au jour. L’entreprise a également initié une méthode créative pour entrer en contact avec ce groupe et pour bien communiquer avec ses membres. Ce dernier élément étant un réel défi. Johnson & Johnson est plus particulièrement connue pour ses postes vacants en R&D, mais elle a maintenant aussi besoin de compétences ICT, juridiques et autres. Johnson & Johnson s’est ainsi tournée vers les moyens de communication traditionnels, et moins sur les médias sociaux par exemple, moyen habituel pour atteindre le groupe cible. Les partenaires recruteurs de talents n’étant rétribués que lorsqu’ils sélectionnent effectivement des candidats représentatifs de la diversité.

Un Talent Event avec pour thème ‘Do you want to make a difference to the world?’ s’est déroulé en mai dernier, et fut le point d’orgue de cette campagne. Johnson & Johnson a considéré que la participation d’une centaine de membres du groupe formant l’objet de sa campagne est une belle réussite.

Et quid pour la suite ?

L’objectif de Johnson & Johnson est d’augmenter le nombre de Millennials issus de l’immigration.

L’arrivée des Millennials représente un défi qui enthousiasme et en captive plus d’un. « Après le succès rencontré auprès de ce groupe cible, nous allons poursuivre dans la voie de la connexion », nous dit encore Karin Van Baelen. « Il faut maintenant garder et renforcer des liens avec ce groupe, en proposant par exemple des programmes de stages et le cas échéant, du support. Nous restons attentifs à l’expérience vécue au cours du processus de sélection et d’accueil, et nous responsabilisons les membres des équipes pour réussir l’intégration des nouveaux arrivants. »

« Nous voulons incorporer durablement la diversité dans notre politique, et nous assurer d’obtenir la quintessence des talents en présence. Nous le faisons en analysant nos manques : où devons-nous adjoindre de l’expérience, des compétences, des personnalités, des idées ? Nous ne cessons de nous demander si nous nous sommes suffisamment engagés dans la diversité. Avons-nous le cran de penser différemment ? »

Johnson & Johnson veut ainsi répondre à la volonté ‘d’être autrement’ de la nouvelle génération de talents. Pour les Millennials, la génération Y, aboutir au résultat escompté est avant tout une question de contenu et de défis, de liberté d’action et d’autonomie, plutôt que de statut social et de rémunération. En écoutant leurs aspirations et en y répondant, Johnson & Johnson tire non seulement le meilleur parti de ces talents, mais elle vise également à ce qu’ils s’attachent à l’organisation sur le long terme. « Allez à la rencontre des Millennials dans votre organisation et prenez la mesure de leurs rêves et de leurs aspirations. Comment voient-ils leur avenir ? Quelle est votre propre perception de leur avenir ?   Comment allez-vous les accompagner ? »

Nos remerciements à Johnson & Johnson pour leur invitation à la session JLabs #TheBestTeamEver? sur le thème  ‘Recruitment for Life Sciences Start-Ups & the Challenge of Millennials’.

Marleen Deleu – Director Trends & Insights NextConomy – on a mission to bring insights and expertise to the freelance workforce and users of contingent labor in Belgium

Voir tous les articles de Marleen Deleu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *