"Exploring the future of work & the freelance economy"
SLUIT MENU

Pendant ce temps-là en France… Macron demande la simplification

Pendant ce temps-là en France, Emmanuel Macron fait le point sur les chantiers du gouvernement. Éducation, Santé et…Travail. Des projets en cours qui concernent la vie des entreprises et le futur du travail. Enfin presque…

Réforme du marché du travail

Un second volet de la réforme du marché du travail a été annoncé par Emmanuel Macron. Ce sera pour le printemps et l’initiative (amorcée en 2017) vise à “encourager la création et la reprise d’emploi” en imposant des règles plus strictes face au refus d’offres d’emploi. Elle vise aussi un meilleur accompagnement des chômeurs à travers la formation, le logement et les transports.

Il y a encore trop de complexité qui décourage les entrepreneurs. Ceux qui font ces complexités bien souvent, protègent des rentes, des statuts, des situations établies. Et nous ne pouvons plus nous le permettre.

Simplification et loi pour la croissance

Une simplification de la vie des entreprises françaises est prônée par Emmanuel Macron, qui souligne qu’il existe encore trop de complexités décourageant les entrepreneurs, industriels, commerçants, agriculteurs, artisans, maires, ceux créant ces complexités, souvent pour protéger des rentes, des statuts, des situations établies. C’est pourquoi il demande au gouvernement de travailler sur une loi pour la croissance, l’activité et les opportunités visant à libérer l’économie, assurant ainsi la compétitivité du pays face à des puissances majeures comme la Chine ou les États-Unis.

France Travail et sanctions

Cette réforme s’inscrit dans la lignée de la loi pour le plein-emploi qui a conduit à la création de France Travail. À noter que depuis le 1er janvier 2024, un salarié en CDD ou en contrat d’intérim dans une entreprise privée, refusant deux propositions de CDI au cours de la même année, ne peut plus prétendre aux indemnités chômage, sauf exception. Rappelons que chez nous, la règle reste en zone grise : « En cas de refus d’un emploi convenable ou de non-présentation auprès d’un employeur, sans justification suffisante, après y avoir été invité par le Forem, vous pouvez faire l’objet d’un avertissement ou être exclu du bénéfice des allocations ».

Smic or not to Smic…

Une relance des négociations de branche sur les salaires est préconisée avec l’injonction de “tout faire pour que le travail paie mieux”. Emmanuel Macron souligne la nécessité de réactiver les négociations dans les branches où le bas de la grille des rémunérations n’a pas encore atteint le Smic, au fil des réévaluations successives.

Le chef de l’État s’oppose toutefois à imposer des contraintes aux entreprises en matière de revalorisation des salaires pour ne pas porter atteinte à leur compétitivité, préférant favoriser le dialogue social.

Quand les fonctionnaires doivent le mériter

Une rémunération des fonctionnaires plus orientée vers le mérite est envisagée dans le cadre de la réforme de la fonction publique. Emmanuel Macron déclare que le “principal critère d’avancement et de rémunération des fonctionnaires devra être, aux côtés de l’ancienneté, le mérite. En tout cas, davantage qu’actuellement”.

Dites ‘congé de naissance’ et plus congé ‘parental’

L’instauration d’un congé de naissance est un fait. Un congé mieux rémunéré que le congé parental verra le jour en 2025, d’une durée de six mois pour les deux parents à compter de la naissance de l’enfant. Ce congé remplacera le congé parental actuel, créant, selon les termes d’Emmanuel Macron, “des situations impossibles, notamment en éloignant beaucoup de femmes du marché du travail”.

 

Continuez sur votre lancée :

Jean-François Dinant
Jean-François est Créateur de contenu (freelance of course) et amoureux de Communication. Pour lui, les #RH, le #Nouveau Monde du Travail, l’#Entrepreneuriat et la #Transformation Digitale sont ses drogues durs. Jean-François is Content Creator (freelance of course) en in love met communicatie. Voor hem zijn #HR, de #NWOW, #Entrepreneurship en #DigitalTransformation zijn harddrugs. Voir tous les articles de #Jean-François Dinant

Laisser un commentaire