"Exploring the future of work & the freelance economy"

Le travail en remote, rien que des avantages ?

Travailler où et quand on le veut. Travailler en remote nourrit l’imagination. En particulier lorsque vous parcourez les quelque 500.000 #remotework posts sur Instagram. Mais la réalité est-elle vraiment idyllique ? La plateforme américaine RemotePanda a récemment publié les résultats de son enquête sur le phénomène.

Comment les entreprises et les remote workers envisagent-ils dans la pratique de travailler indépendamment du lieu et de l’heure ? L’enquête dont question cartographie les constatations obtenues à travers le monde auprès d’entreprises de développement de logiciels. Cela s’applique aux entreprises sollicitées. Concernant les remote workers en tant que tels, les données récoltées proviennent principalement de Service Providers indiens.

4 grandes constatations émanent de ce rapport :

  1. Flexibilité et réduction des coûts

Compte tenu du profil des remote workers, il n’est pas surprenant de constater que la motivation N°1 qui pousse à travailler avec une remote team est son moindre coût global. La flexibilité est également mise en avant. À noter que les organisations interrogées préfèrent laisser à leurs collaborateurs le choix de l’horaire de travail, sans s’accrocher au traditionnel ‘horaire 9-5’.

  1. D’abord connaître

39% des entreprises entrent en contact avec les remote workers via leur propre réseau, la confiance étant ici primordiale. 27% d’entre elles recherchent les profils appropriés via des plateformes pour freelances, et 15% utilisent LinkedIn.

  1. Communication parfois peu aisée

La communication et les différents fuseaux horaires restent les principaux obstacles dans la collaboration avec des remote teams. La question est de déterminer l’importance du facteur coût lorsqu’un projet prend plus de temps que prévu et qu’il risque d’être ralenti par des malentendus au niveau de la communication. 45 % des remote workers sont du reste d’accord pour dire que la communication est le principal enjeu.

  1. Évolution de la perception

Quel est le niveau de réussite accordé par les entreprises à leur collaboration avec des remote teams ? L’idée de collaborer avec des remote teams deviendrait-elle pratiquement incontournable ? 58% des entreprises interrogées donnent un avis positif sur ce type de collaboration, 39% se montrent moins enthousiastes, et 3% se déclarent insatisfaites. Le rapport d’enquête arrive toutefois à la conclusion que la perception du phénomène tend à évoluer positivement dans tous les cas.

Vous pouvez consulter le rapport détaillé avec les commentaires de clients ici.