"Exploring the future of work & the freelance economy"

Sur Julie Deneweth

Redacteur / Rédacteur NextConomy

Client
Future of work : après la théorie, la pratique

Beaucoup a été écrit sur the Future of Work, sur les mutations que connaît le marché du travail et sur les questions fondamentales sur lesquelles entreprises et professionnels doivent se focaliser. Mais il semble que ces sujets restent encore bien souvent à l’état de belles théories et de considérations. Nous mettons donc en exergue 7 changements essentiels que SThree, spécialiste en recrutement STEM, nous propose afin de tendre vers ‘la nouvelle façon de travailler’. Michaël De Neve, Country Director Belgium and Luxemburg, nous donne quelque explication. [En savoir plus…]

Freelancer
La professeure Ans De Vos : « Lorsque les freelances sortent de leur domaine d’expertise, ils risquent d’être plus exposés. »

La professeure Ans De Vos mène des études sur les carrières et la façon de les gérer durablement. Depuis 2011, elle les mène dans le cadre de la chaire ‘SD Worx Next Generation Work : Creating Sustainable Careers’. Et bien entendu, les freelances tiennent ici ont un rôle primordial. Quelle est la vision de l’experte en carrière internationale de l’avenir du travail et des perspectives qui s’offrent aux freelances ? L’entrevue risque d’être des plus intéressantes. [En savoir plus…]

Client
Rika Coppens (House of HR) : « Il faut laisser le choix du travail, de la formation et du time off ».

‘Le travail est roi’ planera à plusieurs reprises lors de notre conversation avec Rika Coppens, CEO de House of HR. Alors que collectivement nous recherchons le meilleur équilibre entre travail et vie privée, la Top woman considère son travail comme indissociable de sa ‘vie’. Elle le voit comme une partie intégrante, comme une mission suprême.
[En savoir plus…]

Client
Comment maîtriser l’externalisation des processus de recrutement complexes ?

Un MSP (Managed Service Provider) n’est pas nécessairement la solution qui s’impose à chaque entreprise voulant professionnaliser son recrutement externe. Du moins pas dans l’immédiat. Implémenter un MSP sans faire au préalable une analyse précise du niveau organisationnel de l’entreprise en ce qui concerne le recrutement externe, s’avèrerait être une démarche non productive. « Nous constatons que certaines entreprises vont mettre le projet en veilleuse après à peine une année », explique Myranda Dyck, Country Manager BeLux chez HeadFirst Group. [En savoir plus…]

1 2 3