"Exploring the future of work & the freelance economy"

Talents STEM : une politique de recrutement souvent inadaptée

Processus de recrutement trop long, méthodes inadaptées et manque d’interaction entre hiérarchie, achat et responsables du recrutement. Les entreprises belges perdent jusqu’à 75 % du potentiel de profils STEM (science, technology, engineering and mathematics) ouverts à une opportunité d’emploi qui leur est proposée. SThree, prestataire de services RH de niveau international, veut rétablir l’équilibre entre l’offre et la demande, et a créé une nouvelle division de consultance visant à professionnaliser les processus de recrutement.

Avantages financiers directs et continuité

Pour renforcer la capacité de recrutement et assurer le savoir-faire des sociétés, le nouveau département SThree Consulting analyse et professionnalise la politique de recrutement. Ce service absolument innovant pour le marché du travail met en avant l’importance stratégique que représente l’acquisition de talents. « La première étape consiste à cartographier le processus de recrutement de l’entreprise, en déceler les lacunes et de faire certaines recommandations. Leur application pourra faire toute la différence dans le processus de sélection et la fidélisation des profils STEM. Nous assistons également les sociétés dans le développement d’une méthode et son implémentation. Outre les avantages financiers directs amenés par une méthode efficiente au moment de pourvoir les postes STEM vacants, une professionnalisation du processus de recrutement assure également la continuité de l’entreprise, avec un impact positif sur les résultats« , explique Tamara Moonen, director SThree Consulting.

Réinventer sa méthode de recrutement

Selon SThree, les entreprises considèrent souvent le recrutement comme une activité somme toute banale du département HR. Cette tendance semble s’expliquer par le contexte d’abondance de candidats qu’a connu le marché jusqu’il y a peu. Après publication des postes vacants, l’examen des candidatures et l’interview des candidats retenus pouvaient suffire pour engager le profil jugé le plus compétent. De nos jours, il faut utiliser les canaux alternatifs. C’est ainsi que le recrutement sur les campus, l’organisation d’ateliers et la mise en place de « talent pools » montrent leur efficacité pour attirer les talents et les profils recherchés. « La méthode de recrutement traditionnelle est en fait un obstacle qui ne fait qu’amplifier la pénurie de talents que nous connaissons. Recruter au cas par cas permet uniquement aux entreprises d’atteindre des candidats qui recherchent activement un autre poste de travail. En omettant ainsi 75 % du potentiel de profils STEM prêts à répondre à une opportunité d’emploi. SThree est forte de ses 30 années d’expérience dans le recrutement de profils STEM, et nous allons remédier à la situation« , explique Kurt Schreurs, Managing director de SThree.

1 nouvelle recrue sur 2 quittera l’entreprise après un an

L’analyse de SThree révèle également que dans pratiquement la moitié des cas, le processus de recrutement dépasse les 45 jours, pour un coût total estimé à plus de 15 000 €. Dans 25 % des cas, il faut même attendre au moins 67 jours, soit un coût pouvant dépasser les 23 450 €. Or l’on constate que si le processus de recrutement dépasse les 30 jours, 60 % des candidats retenus renonceront. Et les meilleurs d’entre eux ne seront même plus disponibles après seulement 10 jours. Après l’engagement du profil STEM, les lacunes d’un mauvais processus de recrutement peuvent encore faire du dégât. Par le manque de communication entre les responsables du recrutement et la hiérarchie directement concernée, le risque de connaître a posteriori une incompatibilité est réel. Selon SThree, une nouvelle recrue sur deux déclare dès la première année être disposée à changer d’employeur. « Les entreprises ne considèrent pas le recrutement à sa juste valeur stratégique. Le fait qu’un poste vacant ne soit pas pourvu à temps aura certainement un impact sur le cœur de métier de l’entreprise« , conclut Kurt Schreurs.

 

Over 12 years’ experience in the STEM staffing industry.
I am driving projects that impact business performance, operational efficiency and staff retention.
I am currently responsible for enabling and embedding Innovation within SThree and developing an intrapreneurial culture.

Voir tous les articles de Reynald Bourdeaux