En cinq ans, l’Amérique compte 35% de freelances en plus

La plateforme Upwork vient de publier les résultats d’une enquête à grande échelle menée de concert avec la Freelancers Union. Comment l’économie freelance évolue-t-elle ? Qu’est-ce qui motive les freelances, et qu’est-ce qui les bloque dans leur démarche ?

Les États-Unis comptent actuellement 57 millions de freelances, ce qui représente en 5 ans une augmentation de 35% de leur nombre, soit 4 millions. C’est notamment ce que révèle le rapport d’enquête. Les freelances représentent ainsi 4,7% du PIB (ndlr : des EU), pourcentage supérieur à celui du secteur des transports ou de la construction.

7 constatations notables

  1. La croissance la plus forte est observée chez les freelances full-time (11%), tandis que le nombre de freelances occasionnels a lui diminué.
  1. Plus on est jeune, plus le pas vers le travail freelance est facilement franchi. Plus de la moitié (53%) des membres de la Génération Z (18-22 ans) sont freelances, contre 29% des Baby-boomers (55+).
  1. 46% sont convaincus qu’être freelance comporte plus d’opportunités qu’un emploi du circuit régulier du travail. Lorsqu’obtenir un job classique peut être tributaire, entre autres, de l’absence de problèmes de santé ou d’une situation d’aidant proche, le statut de freelance va lui pouvoir ouvrir des solutions.
  1. 70% sont d’avis que la flexibilité représente le principal avantage du travail freelance.
  1. 77% estiment que la technologie apporte plus de facilités pour l’accomplissement de leur travail qu’il y a 3 ans.
  1. 89% des freelances interrogés auraient voulu, au cours de leurs études, recevoir une meilleure formation à entrepreneuriat.
  1. 7 % seulement des freelances se considèrent comme des gig workers. 75% préfèrent l’appellation d’indépendant, de freelance, d’entrepreneur ou de gestionnaire.

 

Les résultats détaillés et les conclusions de cette grande enquête sont disponibles dans Full-time Freelancing Lures More Americans.