Un demi-million de faux indépendants en Belgique l’an passé

En 2016, la Belgique comptait 427.600 faux indépendants exerçant leurs activités à titre principal. C’est ce qu’annonce un rapport du CIRTES, le centre interdisciplinaire de recherche de l’Université Catholique de Louvain (UCL)

Le nombre de faux indépendants exerçant une activité à titre principal a progressé ces dernières années de 14%, pour atteindre les près de 500.000 personnes. C’est ce que mentionne La Libre Belgique sur son site Internet. Le journal se base sur un rapport rédigé par le CIRTES, le centre de recherche interdisciplinaire de l’UCL.

Secteurs

C’est dans les secteurs de la construction, de l’Horeca, des médias, de l’IT, des services aux entreprises, des soins de santé et du social, que les faux indépendants sont les plus actifs.

Travail indépendant fictif en tant qu’activité complémentaire

En outre, 104.200 personnes exerçaient l’année dernière une activité de faux indépendant à titre complémentaire.

Pour en savoir plus :

A partir de quel moment êtes-vous considéré comme faux indépendant ? Comment un employeur peut-il repérer le travail indépendant fictif ? En lisant ceci :