Ellen Pensaert (Furbo Legal) : « Pour les freelances, des conseils juridiques abordables s’avèrent indispensables »

Ellen Pensaert est une juriste chevronnée, mais qui s’adresse à vous en langage clair. Elle fournit aux entrepreneurs des contrats juridiquement corrects et des procédures infaillibles. Ellen évoque pour nous sa carrière de juriste et nous parle de sa mission qui consiste à faire collaborer clients et freelances sur des bases saines

Dans le spectre des activités RH couvrant le Hard HR et le Soft HR, Ellen se positionne résolument côté Hard. « Un ancien employeur me décrivait en ces termes : intransigeante sur les faits, souple avec les personnes. C’est au cours de mes études que j’ai compris que j’aurais professionnellement besoin des faits et aussi des gens. Je savais que j’allais m’intéresser aux deux intervenants d’une problématique. J’ai fait mes premiers pas de carrière dans le milieu de l’assurance, mais dans le fouillis des documents et des certificats, l’interaction humaine et la dynamique du milieu de l’entreprise me manquaient.

L’équilibre entre droits et obligations

Ellen est devenue directrice de Furbo Legal afin d’aider les entreprises et les freelances à solutionner leurs problèmes d’ordre juridique. Le droit des contrats est la marotte d’Ellen. « Je vise à obtenir des contrats de collaboration équitables, où les droits et les obligations sont équilibrés pour toutes les parties. C’est la base même d’une collaboration fructueuse. Cela signifie également que si l’équilibre était rompu, si les parties se voyaient confronter à des clauses abusives, je n’aurai de cesse que lorsque le droit l’emportera. Mais je constate bien souvent que les freelances n’osent pas toujours se positionner. »


Ellen Pensaert a été diplômée juriste en 1997, et avait déjà pour ambition de découvrir le milieu de l’entreprise. Après des années passées entre recueils de lois et textes juridiques, sauter de la théorie à la pratique la pressait. « Ce qui est regrettable avec les écoles de droit, c’est qu’il faut attendre d’être dans la réalité du quotidien pour comprendre comment vous pouvez faire la différence grâce à vos connaissances, et voir l’impact obtenu. » Après des débuts dans le milieu de l’assurance, Ellen a développé une carrière dans le milieu de l’intérim, et dirige actuellement son bureau-conseil depuis 7 ans. Avec Furbo Legal, elle a franchi le pas en tant qu’indépendante et fonctionne en tandem avec son mari, qui lui dirige le centre de formation Furbo, spécialisé notamment dans la sécurité et la prévention au travail.


La volonté d’entreprendre

Ellen a particulièrement développé son expertise en droit des contrats, en droit du travail, en droit des sociétés et en droit économique lors de son intéressant parcours dans le milieu de l’intérim. Durant treize années, elle a contribué à définir les axes tant commerciaux que juridiques d’une agence en pleine croissance. La dynamique qui réunit travailleurs et entreprises, et le contexte international d’une entreprise en pleine croissance, ont révélé les qualités entrepreneuriales d’Ellen. Elle a créé en 2013 son bureau conseil, en parallèle avec l’activité de formations de son mari. En tant que legal consultant, elle conseille juridiquement et anime des formations à l’adresse des entreprises, en abordant notamment les thèmes relatifs au droit, à la législation du travail et à la sécurité au travail.

Le contrat est le seul moyen de limiter les risques inhérents à l’entreprise.

Contrats, conditions générales, consultance juridique

En tant que legal consultant, Ellen est amenée à rencontrer de nombreux freelances afin de rédiger des contrats, des conditions générales, mais aussi pour gérer des différends. « Je connais bien les tenants et aboutissants entre clients et freelances, et le rôle tenu par les agences. Des situations sont régulièrement biaisées, au détriment des freelances. Les freelances ne sont pas toujours sensibles à l’importance d’un contrat bien rédigé et équitable. C’est la base même d’une collaboration réussie, et il est primordial d’avant tout détecter et régler les obstacles potentiels. Le contrat est le seul moyen de limiter les risques inhérents à l’entreprise. Sans contrat vous risquez de vous retrouver désarmé en cas de mésentente. Avec un contrat caduc, vous obtenez un faux sentiment de sécurité. Et c’est monnaie courante lors des collaborations avec les clients. Mais également avec les agences de placement. Je découvre parfois des clauses qui n’ont aucune valeur juridique ou qui ne sont tout simplement pas appliquées, notamment celles relatives au préavis. Et cela me surprend d’autant plus, lorsqu’on connaît le pourcentage de marge appliquée par les agences de placement. »

Il devrait être évident pour les freelances que les conseils d’un juriste sont tout aussi importants que ceux d’un comptable pour obtenir une entreprise solide et saine.

Consultance juridique d’abord

Ellen : « Je m’assure que les droits et obligations sont partagés et transposés de manière compréhensible pour toutes les parties. Je veille à ce que les conseils juridiques restent accessibles et abordables. Car il doit être évident pour les freelances que les conseils d’un juriste sont tout aussi importants que ceux d’un comptable pour obtenir une entreprise solide et saine.

De nouvelles opportunités pour les RH

Il n’y a pas que les freelances qui font appel à Ellen. De nombreuses entreprises ont également besoin de conseils juridiques, et notre juriste opère en étroite collaboration avec des départements RH. « Je constate qu’une politique RH peut facilement être empêtrée dans la routine. C’est alors que cette politique ne va, par exemple, n’envisager que des collaborateurs fixes. Car c’est dans ce contexte que de nombreux professionnels RH fonctionnent depuis des années, et que bien souvent leurs études et leur formation les ont amenés. Les formes de travail alternatif manquent souvent de fondements juridiques et pratiques. Comment cela se traduit-il pour les externes au niveau des tarifs, des contrats et des procédures ? Que comprend la catégorie ‘externes’ ? Comment s’organiser en présence de freelances ? Souvent, ces questions m’interpellent car elles dépassent la connaissance juridique ordinaire. Mais ces questions me conviennent parfaitement. J’aime évoquer le cadre juridique, mais j’élabore aussi les procédures et les grandes lignes stratégiques qui sont réalisables. Ce côté pragmatique et l’obtention de solutions me distingue de certains juristes qui restent obnubilés par les textes juridiques et l’approche théorique des cas. »


‘Women in Contingent Workforce Management’

De plus en plus d’organisations professionnalisent l’engagement de leurs talents externes. NextConomy tenait donc à présenter une série d’interviews dont le thème central est ‘Women in Contingent Workforce Management’. Nous espérons que leur contenu saura inspirer et éclairer celles et ceux qui sont impliqués de près ou de loin dans l’engagement d’externes. Nous voulons plus particulièrement dire aux femmes que des carrières passionnantes les attendent dans un domaine relativement nouveau et méconnu, mais qui est résolument tourné vers l’avenir et qui revêt une importance stratégique croissante pour les organisations.