"Exploring the future of work & the freelance economy"
SLUIT MENU

La newsletter : un indispensable dans votre vie de freelance ?

Jugée trop commerciale, intempestive, mal connotée ou encore “has been”, la newsletter n’a pas toujours bonne réputation. Et pourtant…, formidable vecteur de communication, outil de vente et marqueur de confiance, la newsletter est puissante pour qui sait la construire en respectant ses codes. Détectons-les et faisons la part belle à ce format, finalement très actuel.

Recevoir du contenu à intervalle régulier d’un auteur dont les idées nous captivent, d’une entreprise dont les valeurs s’alignent aux nôtres, être transporté par une lecture qui devient un rendez-vous, telle est la promesse de la newsletter. Si certains ont déjà une bonne base d’emails, un service à vendre ou encore des idées à partager, le tout est de savoir comment communiquer, sur quoi exactement et à qui. Vous qui vous lancez dans le freelancing, créateur de contenus ou concepteur de produits, la newsletter est peut-être votre outil de vente le plus fiable et le plus permanent. Voyons cela de plus près…

Oui, la newsletter a de quoi faire rougir les réseaux sociaux !

A quoi ça sert au juste ?

Tout d’abord, la newsletter sert à marquer les esprits et à rentrer, par association d’idées, dans la tête des gens. C’est le “top of mind” qu’elle vise. Ensuite, elle a pour vocation de créer une communauté d’intérêt, de tisser du lien d’humain à humain. Contrairement à Instagram ou à Facebook dont les messages sont laissés à la vue de tous, elle s’adresse à vous, personnellement. En parallèle, elle cristallise un ensemble de lecteurs partageant les mêmes intérêts. Oui, la newsletter a de quoi faire rougir les réseaux sociaux ! Finalement, la newsletter constitue un véritable canal de vente. C’est au travers d’une communauté engagée et d’un lien de confiance fort que le produit potentiel se co-construit, que la vente est conclue parce que jugée fiable. Lançons-nous dans l’écriture…

Se présenter

Au départ de la newsletter, il vous faut une base d’emails, c’est la règle number one. Imaginons que vous en ayez récolté une centaine, sur quoi portera votre tout premier courrier digital ? Avant d’entrer dans le vif du sujet, pensez à vous présenter. Le lecteur doit savoir qui lui parle chaque semaine et pourquoi il peut vous suivre les yeux fermés. Une fois la séquence d’introduction passée, assurez-vous bien que votre email ne soit pas identifié aux spams et, en guise de conclusion, n’ayez pas peur de poser ces questions : “à quelle fréquence voudriez-vous recevoir du contenu ?”, “en tant que freelance (par exemple), sur quelles problématiques butez-vous en permanence ?”… Cette simple requête vous permettra de savoir à qui vous vous adressez et surtout, quoi écrire. Elle indique clairement votre volonté de connaître votre audience, ce qui ne laissera certainement pas indifférent.

La feuille blanche ne vous amènera pas l’illumination. Ayez des références, une sorte de réservoir de notes d’où pourront émerger vos meilleurs contenus !

Dérouler le fil…

C’est parti, l’aventure commence. Dans cette histoire que vous vous apprêtez à vivre, n’oubliez jamais d’être constant, la régularité est aussi une preuve de confiance pour votre audience. Une fois votre rythme de croisière trouvé, prenez bien conscience d’une chose : aucune création ne se fait à partir de rien. Le néant ne nourrit pas, l’inspiration se puise toujours dans ces mots venus d’ailleurs, dans les péripéties d’autres plumes, dans les voix d’inconnus… Rien ne sert d’être trop exigeant. Parfois, mieux vaut s’affranchir de règles trop ancrées, sortir du carcan académique et enlever les complexes de la perfection. Parce que la peur paralyse les mots. Et surtout, restez constamment (ou souvent) en veille. La feuille blanche ne vous amènera pas l’illumination. Ayez des références, une sorte de réservoir de notes d’où pourront émerger vos meilleurs contenus !

La newsletter : ce format à part

La newsletter ne souffre pas de volatilité, elle ne dépend d’aucun algorithme, contrairement aux réseaux sociaux. Si demain le robinet des réseaux est fermé, vos adresses e-mail, elles, restent votre trésor sacré. C’est ce qui rend votre newsletter hyper intéressante et bénéfique. Elle vous offre un véritable puits d’informations et de données mesurables, notamment grâce au taux d’ouverture, au nombre de réponses à vos emails ou encore au taux de clics. Simple, impactante et sobre, elle pourra s’introduire dans la vie des gens comme une correspondance numérique, intime. Vendre, faire passer un message, partager un point de vue, susciter l’engagement…, si vous respectez à la fois votre ligne de valeurs et les besoins de vos lecteurs, vous n’aurez pas de mal à combler vos objectifs.

Behind the screen, l’humain

 La boite mail est un lieu très personnel, c’est un espace sacré où se croisent, vivent et s’archivent les conversations sérieuses (souvent orientées business). Elle ne peut être forcée ni envahie. Pour que l’email soit ouvert, il faut que la permission soit donnée, il faut que l’objet rencontre son public. La newsletter s’inscrit donc dans un parcours vers la boîte mail, dans une volonté de s’abonner mais aussi dans un lien précieux : celui qu’un humain entraîne à travers la sincérité et la justesse de ses mots.

A la question “la newsletter est-elle un indispensable ?”, pensez à votre service, à vos aspirations, imaginez votre potentiel écrit, transformer vos mots en chiffres, la réponse vous apparaîtra alors clairement. Challenge accepted ?

Photo by Stephen Phillips – Hostreviews.co.uk on Unsplash

Créatrice de contenus, Anne-Sophie est passionnée d’écriture, curieuse et captivée par le pouvoir des mots. Des fenêtres qui ouvrent et éclairent nos communications. Freelance, elle met sa plume au service de l’entrepreneuriat et questionne les nouvelles tendances RH. L’avenir du travail, un sujet qui n’a pas fini de faire couler son encre… Anne-Sophie is een content creator, gepassioneerd door schrijven. Ze is nieuwsgierig, geboeid door de kracht van woorden en zorgt voor deuren die opengaan en onze communicatie vergemakkelijken. Als freelancer gebruikt ze haar pen voor ondernemerschap en stelt ze nieuwe HR-trends in vraag, zoals de toekomst van werk, een onderwerp waar nog steeds veel over wordt geschreven ... Voir tous les articles de Anne-Sophie Debauche