SLUIT MENU

Virginie Timmermans : portrait d’une entrepreneure belge en mode « Healthy »

En 2016, lorsque deux passionnées de nutrition saine se rencontrent à l’occasion d’un voyage à Cuba, c’est le match parfait. L’impulsion est donnée : elles décident alors de dessiner les contours de WESH. Un concept sur mesure que Virginie Timmermans développe désormais seule.

Depuis notre première interview, Virginie arbore toujours le même sourire, sa bonne humeur est communicative. Si aujourd’hui elle croque la vie à pleine dent, et c’est le cas de le dire, l’histoire ne lui en a pas toujours donné l’occasion. Toute petite déjà, elle souffre d’un état inflammatoire chronique qui ne fait que s’aggraver avec le temps. C’est grâce à son intérêt pour le manger sain et surtout à sa rencontre avec le profilage alimentaire que la jeune femme trouve une solution à son mal-être. Une mise en lumière qui laisse dans l’ombre son inconfort et l’entraine à définir le projet WESH.

WESH ou « We Enjoy Something Healthy » : les origines

Au commencement, il y a Virginie, diplômée en marketing, Carol, diététicienne, et leur rêve de lancer un restaurant. Eduquer les palais à la nourriture saine tout en proposant de belles assiettes, gourmandes et copieuses : le pari est lancé. Afin de s’y préparer, les deux associées poursuivent différentes formations offertes par le 1819, un organisme belge qui aide tous les entrepreneurs en questionnement. « Via Horeca Formation, nous avons aussi pu suivre des formations en gestion, en management, en développement personnel… Nous avons fait l’acquisition d’une mine d’outils nous permettant de libérer notre potentiel, de gérer notre stress mais aussi d’élaborer en conséquence le projet WESH. ». En 2017, elles mettent l’idée du resto en stand-by et concentrent leur énergie vers des « formules de coaching individuel ou en petit groupe, des ateliers en entreprise, des partenariats avec différents acteurs du ‘manger sain’. », des coaching alimentaires didactiques qui donnent le ton à leur projet.

Un peu plus tard…

Après de belles années de collaboration, les chemins des deux entrepreneures se séparent. Bien loin de la mésentente, simplement dans l’optique de suivre leurs envies respectives. « Lors du départ de Carol, j’ai intégré le profilage alimentaire selon l’approche de Taty Lauwers aux services proposés par WESH. ».  Aujourd’hui coach en alimentation et référente en profilage alimentaire, Virginie Timmermans compose son métier sur mesure. Elle mise beaucoup sur le 2.0 et adapte sans cesse son contenu. « Je développe actuellement des ateliers en ligne pour continuer à travailler avec des entreprises, à réaliser des teambuilding tout en préservant l’expérience client. Je mets un point d’honneur à apporter une touche de fun dans mon travail, à le rendre vivant. ». 

Quand on se lance dans l’entrepreneuriat, il me semble important de ne pas rester seul avec des idées qu’on ressasse et qu’on décortique mais de pouvoir les partager…  

L’entrepreneuriat à deux

L’entrepreneuriat, Virginie l’a dans les veines. Intimement convaincue que le coaching alimentaire fera partie du paysage, elle sait que ce n’est qu’une question de temps et de choix. Sa rencontre avec Carol, une autre porteuse de projet, aligne les astres et la conforte dans son désir de créer autour de la nutrition saine. A travers cette association, elle s’enthousiasme d’avoir trouvé une personnalité complémentaire, une alliée qui a grandement participé à l’équilibre de leurs comportements. « Quand on se lance dans l’entrepreneuriat, il me semble important de ne pas rester seul avec des idées qu’on ressasse et qu’on décortique mais de pouvoir les partager. Que ce soit avec un associé, un entourage à l’écoute ou encore un professionnel. ». 

Tous les chemins mènent à Rome, les règles n’existent pas. Chacun est maitre de trouver sa technique et de manier ses propres outils pour atteindre l’objectif souhaité.  

Des regrets ?

 « Avec du recul, je pense que j’essayerais de débloquer du budget pour tout ce qui entoure la com’ du site, pour le référencement SEO par exemple. A trop vouloir tout faire soi-même, on économise de l’argent mais on perd un temps précieux. ». Avancer en apprenant sur le tas exige souvent de ne pas compter ses heures et de faire pas mal de sacrifices. D’un autre côté, l’apprentissage solo permet de maitriser de nombreux domaines et de consolider ses compétences. En fin de compte, « tous les chemins mènent à Rome, les règles n’existent pas. Chacun est maitre de trouver sa technique et de manier ses propres outils pour atteindre l’objectif souhaité » poursuit la spécialiste de l’alimentation. 

Un futur littéraire 

Rêveuse et optimiste, Virginie n’a pas fini d’entreprendre. Elle nous réserve bientôt la publication de son premier livre, un ouvrage qui retrace son histoire et regorge de conseils pour une alimentation saine. « Le livre est prêt. J’ai néanmoins du mal à faire le dernier step et à le sortir. Écrire mon parcours c’est ouvrir mon intimité, c’est laisser l’Autre rencontrer mes douleurs et lui révéler une part de moi qu’il ne connait peut-être ou sûrement pas. ». La fondatrice de WESH nous prouve qu’à force de persévérance, nos idées créatives peuvent se traduire dans la réalité et devenir source d’inspiration pour les entrepreneurs de demain.

Anne-Sophie Beaujean
Créatrice de contenus, Anne-Sophie est passionnée d’écriture, curieuse et captivée par le pouvoir des mots. Des fenêtres qui ouvrent et éclairent nos communications. Freelance, elle met sa plume au service de l’entrepreneuriat et questionne les nouvelles tendances RH. L’avenir du travail, un sujet qui n’a pas fini de faire couler son encre… Anne-Sophie is een content creator, gepassioneerd door schrijven. Ze is nieuwsgierig, geboeid door de kracht van woorden en zorgt voor deuren die opengaan en onze communicatie vergemakkelijken. Als freelancer gebruikt ze haar pen voor ondernemerschap en stelt ze nieuwe HR-trends in vraag, zoals de toekomst van werk, een onderwerp waar nog steeds veel over wordt geschreven ... Voir tous les articles de Anne-Sophie Debauche