Job&Sense : la plateforme belge qui (re)donne du sens au travail

Aujourd’hui, et plus encore à l’heure de la crise, la question du sens au travail se place en tête des préoccupations contemporaines. C’est en réponse à cette inquiétude croissante et actuelle que Job&Sense, plateforme belge de reconversion professionnelle, voit le jour. La créatrice, Victoria De Bauw, nous éclaire sur la raison d’être de ce projet et sur ses ambitions futures.

Mise en ligne en février 2021, Job&Sense est portée par Victoria De Bauw, depuis son écriture jusqu’au choix de son design. Création personnelle, la plateforme a pour vocation de nouer du lien et de fédérer autour d’une même thématique : la quête de sens. Véritable boite à outils, puits d’informations et de références, elle propose des clefs à celles et ceux qui aimeraient ouvrir d’autres portes et se reconnaitre davantage dans leur parcours professionnel.

De la réflexion à la démission

Après avoir travaillé 7 ans dans une société de consultance pour des projets de développement et d’aide d’humanitaire, Victoria De Bauw, trentenaire et maman de trois enfants, décide de mettre fin à son contrat. La démission est un cap que les coachings individuels et de groupe lui permettent de franchir avec plus d’assurance. Rencontres et vécus confortent son besoin de changement. Au cours de sa réflexion, elle se rend compte qu’il n’existe pas d’organisme en Belgique francophone qui rassemble l’information en un seul endroit et qui présente toutes les initiatives existantes pour faciliter les envies de changement professionnel. Un désir de combler ce manque prend racine. C’est alors qu’elle entreprend de créer Job&Sense.

Job&Sense c’était d’abord et c’est toujours l’ambition de faire un salon en présentiel, un évènement de type Siep version adulte

Une boîte à outils pour tous

« Job&Sense c’était d’abord et c’est toujours l’ambition de faire un salon en présentiel, un évènement de type Siep version adulte qui pourrait regrouper tous les organismes qui aident les personnes à trouver un travail qui fait sens pour elles. Malheureusement, ce premier souhait a été mis entre parenthèses par le Covid. Face à l’imprévu, je me suis demandé comment rebondir. Ayant accumulé, avec le temps, énormément d’informations sur le sujet du sens et de la reconversion, il me paraissait évident de les mettre à disposition du plus grand nombre. C’est de cette façon que s’est construit le site. » raconte la fondatrice. Cette base de données incroyable existe pour un public très large : de l’employé qui aimerait retrouver sa place aux personnes en incapacité de travail ou au chômage en passant par les futurs entrepreneurs en manque de direction.

Une aventure à plusieurs vitesses

C’est tout un processus de se reconnecter à soi, de mettre en avant ses compétences et de prendre confiance en ses capacités. Afin d’accompagner les gens dans cette démarche, Job&Sense sortira un podcast d’ici un mois. « Il s’agira de valoriser l’action concrète avec un coach différent chaque semaine. Un petit exercice pratique sera proposé le lundi et le vendredi, sur Facebook, il y aura un temps consacré au bilan. »  L’objectif est lancé : créer une communauté en action autour d’un podcast collaboratif. « Cette partie partages, astuces, vécus et soutien me parait indispensable dans le cheminement de chacun. » souligne Victoria De Bauw.  Enfin, la créatrice témoigne de son envie d’aller plus loin et de faire connaitre Job&Sense en réalisant la semaine de la transition professionnelle en octobre prochain. Une semaine qui regrouperait plusieurs grands acteurs et s’organiserait en session virtuelle.

Je pense qu’on va aller vers une société où les gens auront plusieurs métiers et jongleront entre leurs activités

Le tournant professionnel, un virage aux multiples amplitudes

Il existe bien des façons de partir à la rencontre de ses aspirations professionnelles, de débuter une réorientation et d’amorcer le tournant nécessaire. « Je ne prétends pas être experte dans le monde du travail. M’étant tout de même documentée sur le sujet, je pense que nous allons vers une société où les gens auront plusieurs métiers et jongleront entre leurs activités. A mon avis, l’indépendant complémentaire va se développer. » Victoria De Bauw décrit un mode de vie en évolution, dans lequel l’équilibre se fera naturellement entre travail alimentaire et job qui fait sens. 

Entrepreneur mais pas que

« On a souvent tendance à croire que ce n’est qu’au travers de l’entrepreneuriat que l’on peut se reconvertir. Comme s’il s’agissait de la seule alternative possible. Être entrepreneur ne veut pas dire qu’il faut tout créer de A à Z. On peut le devenir en reprenant une entreprise, en développant une franchise…. Le freelancing fait aussi partie des différents profils de l’entrepreneur. Et puis, il y a les nombreuses autres options. ». Devenir entrepreneur mais également trouver un autre emploi de salarié, insuffler de nouvelles valeurs à son travail, se réinsérer dans la vie active…, des possibilités de changement sur lesquelles la fondatrice de Job&Sense souhaite vivement communiquer.

Des petits pas vers une vie alignée

Pour conclure, Victoria De Bauw offre des pistes précieuses aux personnes qui désirent plonger dans l’inconnu :

  1. La patience avant tout : bien se connaitre et prendre le temps de faire le bilan de ses attentes.
  2. L’importance de bien s’entourer : s’informer, parler, se diriger vers des personnes compétentes.
  3. L’action mène à la bonne direction : avancer petit à petit, découper sa réflexion en étapes claires et concrètes.

 

Aller plus loin ? Rendez-vous sur Jobandsense.be mais aussi sur la page Facebook et Instagram de la plateforme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *