"Exploring the future of work & the freelance economy"

Le travail intérimaire soutient la reprise économique

Au mois de mai 2020, le nombre d’heures d’intérim prestées a augmenté de +22,01% par rapport au mois précédent (en données corrigées des variations saisonnières et des effets de calendrier). Cette hausse résulte d’une évolution positive dans les deux segments : le nombre d’heures prestées a augmenté de +18,68% du côté des ouvriers et de +26,11% du côté des employés.

Par rapport au mois de mai de l’année précédente, le secteur de l’intérim affiche une baisse de -28,81%. Ce chiffre résulte d’une diminution de -33,98% dans le segment des ouvriers, et de -21,50% dans le segment des employés.

Le secteur du travail intérimaire fait preuve d’agilité et contribue à la relance économique au travers des différentes phases de la stratégie de sortie de crise.