Le travail intérimaire soutient la reprise économique

Au mois de mai 2020, le nombre d’heures d’intérim prestées a augmenté de +22,01% par rapport au mois précédent (en données corrigées des variations saisonnières et des effets de calendrier). Cette hausse résulte d’une évolution positive dans les deux segments : le nombre d’heures prestées a augmenté de +18,68% du côté des ouvriers et de +26,11% du côté des employés.

Par rapport au mois de mai de l’année précédente, le secteur de l’intérim affiche une baisse de -28,81%. Ce chiffre résulte d’une diminution de -33,98% dans le segment des ouvriers, et de -21,50% dans le segment des employés.

Le secteur du travail intérimaire fait preuve d’agilité et contribue à la relance économique au travers des différentes phases de la stratégie de sortie de crise. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *