"Exploring the future of work & the freelance economy"

Les imparables freelances ont d’imparables C.V.

À quoi les clients prêtent-ils attention lorsqu’ils reçoivent le C.V. d’un freelance ? Qu’est-ce qui vous distingue en tant que freelance des autres candidats ? En quoi un C.V. vidéo peut-il vous aider ?

Votre C.V. doit reprendre l’ensemble des missions effectuées sous une forme concise et structurée ; c’est ce que conseille l’intermédiaire SThree, qui expérimente actuellement le C.V. vidéo. Elie Abi Abdallah, key account manager, Reynald Bourdeaux, innovation programme manager, et Olivier Buysschaert, business manager real staffing, life sciences brand, donnent des conseils pour construire un C.V. qui se distingue de ceux des autres candidats.

Un C.V. de freelance ne se présente pas du tout comme celui d’un salarié. Sur Internet, on vous dit souvent qu’un C.V. ne peut avoir que maximum deux pages afin que le recruteur puisse savoir rapidement qui vous êtes, ce que vous pouvez faire et si vous correspondez à la culture de l’entreprise. « Mais cela ne s’applique pas aux freelances », dit Elie. « Nous recevons régulièrement des C.V. qui font de dix à quinze pages. Les freelances ne postulent pas pour un emploi, mais pour un projet. Le client doit avoir une image claire des compétences techniques du candidat. Il veut surtout comprendre si le freelance peut résoudre son problème, et moins s’il s’inscrit dans la culture organisationnelle. »

C.V. vs LinkedIn

Est-il bien nécessaire de rédiger et de remettre un C.V. si toutes les informations se retrouvent également sur votre profil LinkedIn ? Absolument. Car seules les missions que vous avez effectuées après 2005 sont visibles sur votre page LinkedIn. Celles qui précèdent sont masquées derrière le bouton Afficher plus de fonctions.

«En outre un C.V. est confidentiel, alors qu’un profil LinkedIn est public. Les freelances ne peuvent pas toujours divulguer sur Internet le nom de leurs clients ou le projet dans le cadre duquel ils sont intervenus parce que leurs clients leur demandent la confidentialité. D’autres freelances préfèrent ne pas communiquer sur ce type d’information par crainte de voir des prestataires venir « voler » leurs clients. Sur un C.V., ils peuvent par contre fournir toutes ces informations », dit Reynald.

Sans oublier qu’un profil LinkedIn est plus général et qu’un C.V. est malléable. Vous ne pouvez pas modifier votre profil LinkedIn à chaque nouveau client, car il vous permet de postuler pour différentes missions et d’approcher différents clients en même temps. En revanche, un C.V. est toujours adapté sur mesure aux besoins de votre client.

Par conséquent, il est crucial que le client sache que vous avez travaillé sur un ensemble de projets, dans des circonstances et des environnements bien définis. C’est un énorme atout en comparaison d’un autre candidat qui aurait travaillé dans une même entreprise pendant dix ans.

C.V. imparables

« Les imparables freelances ont d’imparables C.V.. Et les freelances chaotiques, des C.V. chaotiques », dit Olivier. « Nous recommandons aux freelances de décrire leurs projets selon le modèle SOAR : situation, objectif, action et résultat. De cette façon, pour chaque projet, vous décrivez brièvement votre rôle, le contexte, le but et le résultat. »

On attend généralement d’un freelance qu’il assimile la structure de l’organisation en une ou deux semaines, puis qu’il commence à apporter des résultats. Un C.V. structuré prouve que vous êtes bien organisé, et ce aussi intellectuellement.

« Lors de votre entretien avec le client, vous pouvez également recourir à la méthode SOAR. Pendant vos discussions, le client vous posera certainement des questions techniques et évaluera votre expérience. En structurant votre réponse, vous démontrez rapidement que vous avez le potentiel pour solutionner son problème. », dit Olivier.

C.V. vidéo

« Un C.V. vidéo est certes une bonne chose mais pas encore un must have », dit Olivier. « Nous sommes actuellement en phase de test du C.V. vidéo et nous espérons le déployer officiellement en janvier 2018. La réaction de nos clients est en tout cas positive. » Les freelances peuvent réaliser leur vidéo à domicile via une application fournie par SThree.

« Lorsque nous envoyons un C.V. de candidat à un client, nous y ajoutons toujours une page introductive », ajoute Elie. « Comme nous n’avons pas le droit de modifier un C.V. reçu, nous résumons sur une page A4 les informations essentielles sur le candidat, telles que ses connaissances linguistiques, son expérience professionnelle et ses compétences techniques. Dans ce document, nous reprennons également le lien vers le clip vidéo dans lequel le freelance se présente et explique pourquoi il est celui ou celle qui va convenir pour le projet. En ciblant les demandes, nous voulons éviter qu’il récite son CV. »

« Certains candidats émettent certaines réserves lorsqu’on leur demande d’enregistrer un C.V. vidéo. Mais ils se rendent vite compte qu’ils doivent s’adapter à l’évolution technologique et que c’est l’occasion de se différencier. Nous leur donnons ainsi également l’occasion d’apprendre et d’essayer », dit Olivier.

Ce n’est pas le contenu de la vidéo qui offre une plus-value, mais par ce biais,  le candidat montre qu’il veut le projet et qu’il accepte de faire cet effort supplémentaire. « De toute façon, un freelance ne devrait pas être quelqu’un de timide », dit Elie. « Un freelance doit oser s’adresser à des personnes qu’il ne connaît pas s’il veut réussir à se développer. Une vidéo en est la preuve. »

Exemple de C.V. vidéo

Cliquez ici pour voir la video interview.

ClickterView, now rebranded to Showcaser

Un C.V. imparable grâce aux conseils de SThree :

  1. Formulez les projets dans lesquels vous êtes intervenu selon la méthode SOAR : situation, objectif, action et résultat.
  2. Soyez prudent avant d’ajouter sur votre C.V. une photo ou de parler de bénévolat et de passe-temps. Il faut que cela soit pertinent pour le but de la mission.
  3. Venez-vous de commencer comme freelance après quelques années comme salarié ? Transposez plutôt vos emplois précédents en projets.
  4. Utilisez également dans votre C.V. les mots-clés qui se trouvent dans votre profil LinkedIn.
  5. Vous créez un C.V. vidéo ? Ne répétez pas ce que dit déjà votre C.V., mais faites une description personnalisée et adaptée au client. Il faut convaincre d’être le candidat idéal pour ce projet spécifique.

Over 12 years’ experience in the STEM staffing industry.
I am driving projects that impact business performance, operational efficiency and staff retention.
I am currently responsible for enabling and embedding Innovation within SThree and developing an intrapreneurial culture.

Voir tous les articles de Reynald Bourdeaux