Baromètre Freelance de juin 2017

Les freelances belges donnent la cote de 7,9/10 à leur existence professionnelle

Les freelances belges sont très satisfaits de leur statut. Avec une moyenne de 7,9/10, ils estiment profiter pleinement de leur vie d’indépendant. C’est ce qui ressort du sondage Baromètre Freelance de juin 2017, mené par la plate-forme de connaissances NextConomy auprès de 250 freelances.

Un 7,9 sur 10. C’est la cote que donnent les freelances belges à leur vie d’indépendant. Un très beau résultat. Les freelances actifs dans les secteurs de l’IT, de l’administration et de la finance annoncent même une cote encore plus élevée.

Près des trois quarts des personnes interrogées pour le Baromètre Freelance 2017 s’attendent à une meilleure année que 2016. Ce serait dû à l’augmentation du nombre de missions, mais aussi à la bonne qualité de ces missions. Les freelances actifs dans les domaines marketing et communication ou logistique/supply chain ont les prévisions les plus positives.

Les freelances qui travaillent à des niveaux opérationnels sont les plus satisfaits. 78% d’entre eux s’attendent à une meilleure année, contre seulement 68% des freelances des niveaux tactiques. Les freelances actifs en Flandre semblent un peu plus positifs à ce sujet que leurs collègues en Wallonie et à Bruxelles, mais la différence est plutôt négligeable.

Avantages et inconvénients

La vie de freelance comporte des avantages et des inconvénients, et ne pourrait pas convenir à tous. Moins de 7% des participants affirment être freelance par nécessité. Les autres l’ont décidé de leur libre arbitre.

Quand on les interroge sur les avantages et les inconvénients, voici ce qui ressort :

Top 3 des avantages

  • Je suis mon propre patron (60%)
  • Je peux choisir mes propres projets (50%)
  • J’ai la possibilité d’apprendre des nouveautés captivantes (40%)

Top 3 des inconvénients

  • Moins de couverture sociale qu’un salarié (56%)
  • Revenus aléatoires (50%)
  • La recherche de clientèle (43%)

Trouver des missions

90% des sondés affirment trouver les missions surtout via leur réseau professionnel. LinkedIn est de toute évidence souvent évoqué. Avec un score de 50%, LinkedIn est le 2e canal des freelances pour obtenir des missions.

30% reçoivent des projets via un client précédent, près d’un quart via des relations, et 20% trouvent des missions via des sites web spécialisés.

Le sondage

Le Baromètre Freelance a permis d’interroger 250 freelances belges. Les personnes participantes appartiennent à toutes les catégories professionnelles et viennent de toutes les régions, avec une répartition uniforme de tous les types de mission (stratégiques, tactiques ou opérationnelles).

La majorité d’entre elles effectuent plus particulièrement des missions long terme chez un seul client, ce qui représente un groupe spécifique sur le marché des freelances.

Le Baromètre Freelance est une initiative de NextConomy qui sera réitérée régulièrement. Grâce au Baromètre Freelance, NextConomy offre un meilleur aperçu de la situation du marché des freelances, leurs motivations et leurs attentes.