Bien vu  : Les freelances établissent aussi un business plan ! Conseils et modèles

Quelle est votre offre ? Quelle clientèle souhaitez-vous atteindre ? Comment comptez-vous vous enrichir ? Si vous vous lancez comme freelance, vous serez amené.e à vous poser de nombreuses questions. Établir un business plan va vous rassurer. Cet article vous présente des conseils et des modèles de business plan.

Même si, en qualité de freelance qui se lance, vous n’avez pas à ouvrir la porte de la banque pour obtenir des ressources financières supplémentaires, un plan d’affaires, business plan en anglais, vous engage à réfléchir à la faisabilité de votre rêve entrepreneurial, à votre stratégie et à votre objectif. Il faut reconnaître que l’élaboration d’un plan demande beaucoup de temps et d’énergie. Mais avec le recul, vous ne remportez la victoire que parce que vous avez une trajectoire claire en tête.

Qu’allez-vous mettre dans un business plan ?

  • Brève présentation de votre entreprise
  • Brève description de votre service
  • Votre mission et votre vision
  • Analyse du marché : clients, fournisseurs et concurrence
  • Les faiblesses, les forces, les opportunités et les menaces de votre entreprise (analyse SWOT)
  • Votre plan de marketing
  • Partenariats possibles
  • Coûts, revenus et ressources financières

Conseils pour un business plan fiable 

Conseil numéro 1 – faites-vous aider.

Vous pouvez très bien rédiger un business plan sans aucune assistance. Autant dire que c’est une bonne idée de consulter. Sur Facebook, vous trouverez de nombreux groupes de freelances qui seront heureux de vous apporter leur soutien pour une question spécifique, votre comptable peut vous aider avec les chiffres et vous pouvez éventuellement faire appel à un coach professionnel qui examinera le plan avec vous, étape par étape.

Conseil numéro 2 – soyez réaliste

La tentation est grande d’élaborer un business plan tel que vous puissiez atteindre tous vos objectifs dans l’année. Mais tout cela n’existe que sur le papier. La réalité à plus long terme est une autre histoire.
On n’élabore pas un business plan en un jour ou en une semaine. Un business plan reste toujours en suspens. Prenez votre temps et si quelque chose ne vous convient pas, modifiez-le.

Conseil numéro 3 – rédigez votre business plan avec concision et selon une structure logique.

Effectuez une répartition précise et répertoriez vos idées, suggestions et informations sous forme de liste.

Commencez par vos points forts. Mettez l’accent vos compétences et nouez des partenariats dans les domaines où vous excellez le moins. Et un autre élément important de votre plan : qu’est-ce qui vous rend unique ?

Conseil numéro 4 – présentez un elevator pitch convaincant. 

Un « elevator pitch » est un résumé d’environ un demi A4 qui explique qui vous êtes, ce que vous voulez faire et comment vous allez le faire. Le pitch que vous rédigez est souvent la dernière étape quand tout est prêt et limpide pour vous, mais que vous publiez de prime abord.

Modèles de business plan

1.     Le modèle de Business Plan de l’UCM

Pour vous aider, l’UCM a rédigé une brochure sur le business plan et un modèle à télécharger. On vous explique étape par étape le processus de réalisation d’un business plan et son utilité.

2.     Le modèle de Business Plan de Wikipreneurs

Ce modèle de Business Plan est un document au format Word qui consigne toutes les rubriques qu’il faut explorer afin d’expliquer son projet à 360°.