Freelance : comment prendre une véritable pause ?

Des délais serrés, des clients difficiles, des factures en souffrance… La vie d’un freelance est loin d’être rose et violette. Comment arrivez-vous, le ou la freelance que vous êtes, à vous mettre sur pause ? Des freelances vous livrent leurs petits secrets pour prendre soin de vous.

Le grand intérêt d’être freelance est de décider quand et dans quelle mesure vous travaillez. Mais ce plus tourne vite à votre désavantage quand vous ne parvenez jamais à vous arrêter de travailler. Même en regardant Netflix ou en déjeunant avec un.e ami.e, vous pensez sans cesse à votre agenda ou à votre boîte mail. Vous en êtes conscient. e ? Alors ces astuces de freelance vous seront certainement utiles.

Profiter de soi

Les incontournables pour se détendre : lire un bon livre, écouter de la musique ou un podcast ou regarder Netflix. La sieste, la rêverie, le yoga, la méditation ou le bain chaud font également des merveilles. Et n’oublions pas le sexe, aussi.

Des freelances se sont aussi mis à la cuisine. Avec pour les uns, une simple préparation de raviolis, et pour d’autres, munis des livres de cuisine qu’ils viennent de se procurer, la promesse faite à la famille d’un nouveau plat chaque semaine.

Un certain état d’esprit

Ressasser à propos du boulot ne sert à rien et nous le savons tous. Et pourtant, nombreux de freelances s’y adonnent. « Dès que je commence à ruminer, je réalise alors assez vite que mon travail ne constitue pas la priorité. Et que tout le monde, y compris moi, est remplaçable. On sait alors aussitôt qu’il ne vaut mieux pas se charger de tous les projets. »

L’humour aide aussi : lire chaque jour une BD Garfield en ligne ou les cartoons dans le journal, poster des blagues en ligne ou échanger et rire avec ses amis via Zoom procurent une certaine détente.

Profiter du plein air

Les effets des mesures anti-Covid ne permettent pas aux freelances de se retrouver avec un ou une ami. e pour prendre un verre ou aller manger. » Il y a toujours une valise dans le couloir et à la moindre occasion, je prends ma voiture ou l’Eurostar pour passer quelques jours à Paris ou à Londres. Ce n’est plus possible pour le moment. » Une journée au bord de la mer, une promenade ou une balade sont de bonnes alternatives. « J’essaie de me dégourdir les jambes tous les jours. Sinon, je me sens enfermé. e, agacé. e et sur le qui-vive. »

Planifier

« Je suis stressé. e quand j’ai trop de choses à faire. Faire une liste et tout organiser me procurent une certaine tranquillité de l’esprit. Il y a quand même un inconvénient à mes yeux. Je travaille vite et mes clients le savent aussi, alors je reçois sans cesse de nouvelles commandes que je dois ensuite placer dans un planning déjà très chargé. »

Il existe de nombreux outils en ligne pour vous permettre de tout superviser. Mais il y a des freelances qui préfèrent garder leur liste de tâches à l’ancienne. « Je prends une grande feuille de papier où j’écris tout ce qu’il y a à faire, je la place bien à vue… en un battement de cil, je vois quand je suis occupé. e et quand j’ai du temps libre. Très pratique. »

Lecture, exercice physique, cuisine, méditation, organisation… optez pour quelque chose qui vous aide vraiment et pour ce que vous aimez faire pour vous changer les idées un moment. Et surtout, sachez que vous ne devez pas toujours travailler, que vos clients n’attendent pas toujours de vous un e-mail de retour dans l’immédiat et que demain est un autre jour.

Quelle est votre approche pour laisser le travail de côté un petit moment ? Laissez votre commentaire ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *