"Exploring the future of work & the freelance economy"

Assurances : Quelles sont celles que le freelance ne doit pas obligatoirement souscrire, mais qu’il est intéressant d’avoir ?

Les assurances qui vous aider à surmonter une difficile situation.

Les revenus du freelance sont directement proportionnels à ses missions. Mais quid si vous ne savez pas travailler pour cause de maladie long terme ou d’accident, ou si vos locaux ont subi de gros dégâts ? Les assurances ci-après ne sont pas obligatoires, mais elles peuvent vous aider à surmonter une difficile situation.

Avec l’assurance revenu garanti, l’assurance hospitalisation, l’assurance responsabilité civile, la pension complémentaire pour indépendants, l’assurance incendie et l’assurance protection juridique et fiscale, vous éviterez les lendemains qui déchantent.

L’assurance revenu garanti

Avec une assurance revenu garanti, vous vous garantissez un revenu en cas d’incapacité de travail en raison d’une maladie ou d’un accident.

  • Ce type d’assurance est disponible auprès de votre courtier ou dans une banque-assurances.
  • Les conditions des polices d’assurances pouvant varier, il faut bien s’informer sur la couverture exacte et le délai d’attente.
  • Il vous restera à fixer le montant des prestations souhaitées. Vous pouvez garantir jusqu’à 80 % de vos revenus nets.
  • Les primes de cette assurance sont déductibles fiscalement. Ce qui rend cette assurance attractive. En cas de soucis, vous vous garantissez ainsi une rente mensuelle.
  • Le montant de la prime d’assurance dépend de votre âge, du type de rente, des prestations souhaitées et de l’âge prévu de départ à la retraite.

______________________________________________________________________________

Les primes d’assurance revenu garanti sont déductibles fiscalement. Ce qui rend cette assurance attractive. En cas de soucis, vous vous garantissez ainsi une rente mensuelle.

__________________________________________________________________________________

Assurance hospitalisation

Les cotisations sociales payées par les indépendants ne couvrent que les frais médicaux. Avec l’assurance hospitalisation, vous récupérez tout ou partie des frais d’hospitalisation, réduisant ainsi l’impact financier de la facture d’hospitalisation.

Vous pouvez souscrire une assurance hospitalisation auprès de votre caisse d’assurance maladie ou d’un assureur. N’optez pas d’entrée de jeu pour l’assurance la plus coûteuse, car ce n’est pas nécessairement la meilleure option. Vérifiez les clauses d’exclusion, d’exemption et le délai d’attente. Il n’y a pas de cadre juridique quant à la couverture d’assurance à prévoir. Rappelons que les produits sont fort diversifiés.

L’assurance responsabilité civile

Tout le monde connaît l’assurance RC familiale, mais elle ne vous sera professionnellement d’aucune utilité. Car cette assurance ne couvre pas les dommages résultant d’une activité professionnelle. C’est l’assurance responsabilité qui va vous couvrir.

L’assurance responsabilité civile indemnise donc les tiers pour un préjudice subi en raison d’une erreur de l’indépendant commise lors d’une activité professionnelle touchant la commercialisation ou la production de biens, ou la prestation de services.

La pension complémentaire pour indépendants

Après votre carrière d’indépendant, vous percevrez une pension légale, mais la pension complémentaire pour indépendants risque bien d’être la bienvenue. L’intérêt de souscrire cette police d’assurance :

  • Le rendement financier d’une assurance pension complémentaire est supérieur à celui d’un compte bancaire.
  • La majeure partie du montant versé en constitution d’une pension complémentaire est ristournée fiscalement.

Pour plus d’informations, contactez votre Guichet d’entreprises.

L’assurance incendie

L’assurance incendie couvre un bien immobilier et son contenu contre l’incendie, les dégâts de tempête, les dégâts des eaux, les chutes de neige et les bris de vitres.

L‘assurance incendie n’est pas obligatoire, mais peut l’être suivant le contrat de location d’un bien commercial. Sachez que vous ne saurez pas contracter un prêt hypothécaire auprès d’une banque si vous ne possédez pas d’assurance incendie couvrant le bien.

Assurance protection juridique et fiscale

Comme tout entrepreneur, vous devez vous attendre à subir un jour un contrôle fiscal. Cet audit fiscal risque de vous prendre du temps et ses conclusions peuvent être coûteuses. Pour vous aider lors de cette démarche administrative, il est préférable de faire appel à une assistance professionnelle.

L’assurance protection juridique et fiscale vous couvre en cas de contrôle fiscal.

Les primes de cette assurance sont déductibles fiscalement.

Ceci étant la 2e partie d’une série d’articles ‘Freelances et assurances’. La 1ère partie traite des assurances obligatoires. Dans la 3e partie nous développons les assurances facultatives mais ‘nice to have’.