Marché de l’intérim en baisse et marché l’Interim Management en hausse

L’année dernière en Belgique, le marché de l’Interim Management a progressé de 12,8%. À la satisfaction de Boudewijn Dupont, CEO de l’agence d’Interim Management 3W. Mais selon lui, le marché peut faire mieux, comme c’est le cas en France.

Chez nos voisins français, le marché de l’Interim Management a progressé de plus de 20%. Nos 12,8% restent comparativement un bon score. Boudewijn Dupont émet toutefois quelques réserves.

La dimension du marché de l’Interim Management

Boudewijn Dupont : « Nous pouvons être globalement satisfaits de la croissance que connaît ce marché. D’autant plus si on la compare au taux de croissance économique. Ce dernier étant quasi insignifiant. Et si l’on fait un zoom sur le marché du travail intérimaire, on constate un tassement. »

« En Belgique, 23 acteurs de l’Interim Management sont membres de Federgon, la fédération de prestataires de services RH. Ensemble, ils représentent pour 2018 un chiffre d’affaires de 150 millions d’euros. En France, ce chiffre est trois fois plus élevé. On peut donc dire que proportionnellement notre pays s’en tire très bien. Mais la progression du marché français est quant à elle meilleure. En Allemagne, la valeur que représente ce marché est de 2,2 milliards d’euros, avec une progression équivalente. »

Une croissance due aux profils opérationnels ou ceux hautement qualifiés ?

« Si l’on approfondit les chiffres, on constate une différence essentielle. Ainsi, en France, les statistiques ne tiennent compte que des chiffres d’affaires de 800 euros et plus par jour. Il s’agit clairement de profils hautement qualifiés. Chez nous, les profils opérationnels qui facturent 500 euros par jour sont repris dans les chiffres. »

« En ce qui concerne Federgon, nous ne savons pas encore où se situe précisément la croissance. Chez les profils opérationnels, ou ceux hautement qualifiés ? Nous allons clarifier cela rapidement. Nous savons qu’en France et ses 20% de croissance, c’est ce dernier groupe qui domine le marché. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *