"Exploring the future of work & the freelance economy"
SLUIT MENU

Your tomorrow today

Unleash est la grand-messe annuelle qui réunit tout ce qui a trait de près ou de loin à la Technologie RH. Une technologie qui englobe tous les processus RH ainsi que les tâches liées aux RH, sous leurs diverses formes. Unleash Amsterdam 2018 accorda également beaucoup d’attention aux start-up et comportait son lot de conférences hyper intéressantes et de panels de discussion.

 Le ‘best in class candidate journey’

L’un de ces panels de discussion avait pour thème ‘Your tomorrow today’, et comprenait notamment Peter Gutteridge, Head of Recruitment de la police du comté de Westmidlands (Angleterre), la deuxième plus grande unité de police du Royaume-Uni. Elle déploie quotidiennement 6.000 agents et compte 4.000 collaborateurs dans des rôles de support.

Lorsque Peter Gutteridge entra en fonction il y a 2 ans, il a découvert un vrai chantier, comme il le décrit lui-même. Jugez plutôt : toutes les données sur les postes vacants et les candidats étaient tenues sur papier libre ou au mieux sur Excel. L’équipe de recrutement montrait sa proactivité en affirmant que ‘les talents n’avaient qu’à se présenter’. Son team RH travaillait uniquement de façon transactionnelle, et pire encore, les candidats qui avaient postulé étaient plongés dans l’attente par un “Si après six semaines vous n’avez pas de nouvelle, c’est que c’est non”.

En pleine actualité d’un marché en pénurie, le ‘best in class candidate journey’ était le meilleur point de départ pour notamment aborder sérieusement, choisir et mettre en place un outil de support pour la nouvelle méthode de travail. Grâce à ce nouveau système intégré, la création de rapports centralisés est désormais effectuée au niveau de toutes les étapes du processus de recrutement. L’outil permet également au team HR de procéder de manière moins transactionnelle, et davantage comme des conseillers tactiques au service du business. Mais surtout, le système permet de suivre de près les candidats à chaque étape du processus de sélection.

Connecting the dots

Les résultats escomptés sont là, même si après un an et demi, il reste quelques défis à relever. Dans le domaine des intégrations par exemple, il reste nombre d’éléments à améliorer. L’un des prochains points à l’ordre du jour du team RH est l’onboarding des nouveaux talents, où l’on veut améliorer l’intégration avec l’aide de partenaires business. Ici aussi, Peter Gutteridge place le talent au centre du débat : “ I want us to follow people on what could be the best role for them in our company but also outside our company. Connecting the dots is what we strive at.”

Un autre point de départ est la facilité d’utilisation.  ‘Do more with less’ comme ligne directrice et philosophie de base. L’ancienne méthode de travail du team est révolue : on est passé du traitement à l’aveugle au ‘data driven’ intégral. On peut notamment s’occuper sérieusement de thèmes cruciaux tels celui de la diversité. Désormais, le team a une vue d’ensemble sur tous les faits et chiffres rendant visibles les modèles, et va ensuite pouvoir engager des actions bien ciblées.

Don’t try to do this in 9 months

Pour terminer, Peter Gutteridge nous donne un conseil avisé : “Don’t try to do this in 9 months!” Si vous optez pour le changement et si vous voulez vous débarrasser de vos vieilles habitudes, réfléchissez bien au but à atteindre. Car il n’est pas question de s’arrêter en chemin en se demandant quelle est la destination.

Fidèle à notre mission NextConomy, je n’ai pas hésité à demander à Peter Gutteridge de nous parler de leurs talents externes. Interviennent-ils dans son parcours ? Réponse de l’intéressé ? “Non ! A 4 près, j’ai engagé les externes sur base d’un contrat fixe, pour faire face à la pénurie du marché. ”

Je ne pense pas que ce soit là un exemple de politique tournée vers l’avenir…

Unleash 2019 se déroulera à Londres les 19 et 20 mars 2019. Plus d’informations ici.

Marleen Deleu - Director Trends & Insights NextConomy - on a mission to bring insights and expertise to the freelance workforce and users of contingent labor in Belgium Voir tous les articles de Marleen Deleu