Enquête sur les faux indépendants chez Ryanair

Jeudi dernier, une vingtaine d’inspecteurs sociaux ont mené une opération de contrôle à l’aéroport de Charleroi. Selon le quotidien Le Soir, plus de soixante pilotes et autres membres du personnel de cabine de Ryanair ont été entendus.

1 seul client

Depuis 2012, la Belgique serait le port d’attache du personnel de cabine, et ces travailleurs doivent donc être soumis à la législation sociale belge. L’enquête a révélé en cela des infractions. Par ailleurs, parmi les pilotes interrogés, certains sont considérés comme des indépendants, mais seraient en fait de faux indépendants. Ils supportent eux-mêmes leurs charges sociales et n’ont que Ryanair comme client. Le parquet fédéral a ouvert un dossier pénal et va poursuivre les interrogatoires.

Brussels Airport également concerné

Il est apparu récemment, que l’inspection sociale de Hal-Vilvorde menait déjà depuis plusieurs mois une enquête sur les activités de Ryanair à Brussels Airport. Les recherches ont été entamées suite à une plainte de la Confédération des syndicats chrétiens dans le cadre du personnel employé à Zaventem, mais sous contrat de travail de droit irlandais, moins intéressant.

Marleen Deleu – Director Trends & Insights NextConomy – on a mission to bring insights and expertise to the freelance workforce and users of contingent labor in Belgium

Voir tous les articles de Marleen Deleu