« La digitalisation est porteuse d’opportunités, mais peut-être pas pour tout le monde »

Plus de 500 délégations syndicales se sont réunies à Bruxelles lors de la troisième conférence ETUC/ETUI.

L’objectif de ces journées ? Relancer le débat sur l’avenir du travail. Quels sont les changements et quel est le rôle des syndicats aux niveaux national et européen ? Personne ne niera que the world(s) of work est soumis à différentes évolutions sociétales. Changements politiques et sociaux, transformations industrielles, métamorphoses du marché du travail et nouvelles valeurs familiales, sont des tendances qui jouent un rôle et interfèrent.

Une évolution du rôle des syndicats

Quel est l’impact pour le marché du travail et les droits des travailleurs ? Les droits actuels des travailleurs ne sont plus adaptés aux nouvelles formes de travail. Les syndicats sont du reste sur la même longueur d’onde : « Nous devons redéfinir les notions de collaborateur et d’entreprise. » Malgré des formes de travail de plus en plus autonomes, la population active devient plus vulnérable sous plusieurs aspects. Et force est de constater qu’il devient plus difficile pour les syndicats de s’adresser directement aux travailleurs afin de pouvoir les représenter.

Des réponses élémentaires ne suffisent plus

Une chose est sûre, ces évolutions requièrent d’adopter une approche globale.  Il y a nécessité de mener une démarche qui tienne compte de l’ensemble des évolutions sociétales et de l’implication de toutes les parties concernées par l’élaboration de solutions. Il n’y a pas de réponse universelle. Ce sont de nombreuses réponses qui vont pouvoir couvrir les différents défis sous-jacents. Des solutions simples pour résoudre des problèmes complexes est de l’ordre du mythe.

Découvrez le rapport de cette conférence et les intentions des syndicats, dans le cadre des 4 tendances clés qui animent aujourd’hui notre économie et notre société.

  1. La libre circulation du capital, des services et des individus, et leur impact sur la mobilité au sein du marché du travail européen.
  2. Le changement climatique, la transition énergétique et la manière dont les catégories de jobs évoluent.
  3. La transition démographique et la métamorphose structurelle de la population active, et les défis qu’elles représentent pour le système de sécurité sociale.
  4. La numérisation et son impact sur les processus de production, l’emploi et les conditions de travail.