"Exploring the future of work & the freelance economy"
SLUIT MENU

L’entrepreunariat à titre principal fait encore peur

Le nombre d’indépendants a augmenté de 2,8% l’année passée en Belgique C’est ce qu’annonce le SNI (Syndicat Neutre pour Indépendants) L’organisme constate que l’augmentation concerne plus particulièrement les indépendants à titre complémentaire.

Fin 2017, la Belgique comptait 1.086.805 indépendants. Cela représente une croissance de 2,8% par rapport à 2016, selon l’analyse du SNI basée sur les chiffres de l’INASTI. La croissance est de 5,7% pour les indépendants à titre complémentaire,  et elle n’est que de 1,2% pour les indépendants à titre principal. Un constat que déplore le SNI.

Opter pour l’esprit d’entreprise à temps plein

« C’est un résultat décevant, car nous avons besoin d’entrepreneurs qui s’impliquent à plein temps dans leur entreprise », déclare Christine Mattheeuws, présidente du SNI. « Il y a encore du pain sur la planche sur le plan social, fiscal et financier pour convaincre plus de gens à franchir le pas de l’entrepreunariat. »

L’entrepreunariat à temps plein fait peur

Le SNI s’inquiète du fait que le nombre d’indépendants à titre principal connaisse une croissance aussi faible. Il apparaît que l’esprit d’entreprise à temps plein dissuade encore trop de gens. « Le jour où nous fêtons le 50ème anniversaire du statut social des indépendants, force est de constater que ce statut n’est pas encore suffisamment attractif. Bien qu’il faille reconnaître qu’il y a eu des avancées significatives ces dernières années », dit Christine.

« Les faibles pensions accordées aux indépendants, l’absence de support efficace en cas de besoin et la protection limitée en cas de maladie ou d’invalidité, constituent encore une barrière pour ceux qui voudraient franchir le pas vers le statut d’indépendant », précise-t-elle. « D’autres éléments, parmi lesquels le défaut de paiement, le coût salarial élevé, les sempiternelles taxes locales, la fiscalité peu favorable pour les indépendants en personne physique et la paperasserie, représentent un frein pour l’entrepreunariat et attendent une réforme. »

Autres chiffres frappants

  • Le nombre d’indépendants toujours actifs après avoir atteint l’âge de la pension a augmenté de 6,7%, ce qui fait 105.328.
  • Et pour la première fois, on compte plus de 100.000 femmes indépendantes à titre complémentaire, 105.464 exactement.
Nathanëlla Monsaert is redacteur en grafisch vormgever. Met haar jarenlange ervaring werkt ze elke communicatie uit van A tot Z. Of hoe ze het liever zelf zegt: van A naar Beeld. Ze is een storyteller pur sang en gaat voor NextConomy vooral op zoek naar boeiende verhalen bij freelancers. Voir tous les articles de Nathanella Monsaert