SLUIT MENU

En tant que freelance, que me reste-t-il en net ?

Combien gagnez-vous net ? Quels sont les facteurs à prendre en compte ?

  1. Chiffre d’affaires annuel

Le chiffre d’affaires annuel est le montant total que vous avez facturé, moins la TVA. Êtes-vous redevable de la TVA ? Vous trouverez plus d’infos dans l’article La taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour freelances.

Vous ne savez pas vraiment combien demander pour une mission ? Vous trouverez quelques compas de salaires sur Internet qui vous donneront une indication. Vous saurez immédiatement combien peut gagner un travailleur qui assume une fonction similaire :

Utilisez ces outils de simulation pour calculer votre salaire brut-net :

Nombre de jours de travail. Tenez aussi compte du nombre de jours de travail effectivement prestés. Soustrayez les week-ends, les jours fériés et les jours de congés d’une année entière
(365 jours). Les travailleurs fixes à temps plein d’une entreprise belge bénéficient d’au moins 20 jours de congé.

2. Frais professionnels

Vous pouvez déduire les frais professionnels de vos revenus. Votre revenu imposable en sera ainsi diminué et vous payerez moins d’impôts. Quels frais pouvez-vous déduire ? Découvrez-les dans l’article Quels frais pouvez-vous déduire en tant que freelance ?

3. Cotisations sociales

Cotisation sociale. Un indépendant à titre principal paie une cotisation trimestrielle de minimum 698,05 euros (starter 681,43 euros) et de maximum 3.977,09 euros.

Un indépendant à titre complémentaire paie au minimum 75,39 euros et au maximum 3.977,09 euros par trimestre.

Vous trouverez les montants trimestriels de la cotisation sociale à payer sur le site web de la Sécurité sociale pour travailleurs indépendants.

4. L’impôt des personnes physiques

L’impôt des personnes physiques. L’impôt annuel des personnes physiques comporte cinq tranches d’imposition.

Retour à la vue d’ensemble