"Exploring the future of work & the freelance economy"

Comment déterminer un tarif conforme au marché ?

Comment calculer un tarif journalier ? De quels facteurs faut-il tenir compte ? Un freelance base son prix sur trois facteurs : les coûts, sa valeur et le marché.

  1. Calculer les coûts

Le salaire. Combien votre entreprise paierait-elle des fonctions similaires ? Sur Internet, vous pouvez trouver des baromètres de salaires qui vous donnent une indication.

Cotisations sociales 2017 Un indépendant à titre principal paie par trimestre une cotisation de minimum 698,05 euros (débutants 681,43 euros) et de maximum 3.977,09 euros.

Un indépendant à titre complémentaire paie par trimestre minimum 75,39 euros et maximum 3.977,09 euros.  (Source des chiffres : L’Institut national d’assurances sociales pour travailleurs indépendants (INASTI))

Vous trouverez tous les chiffres trimestriels des cotisations sociales sur le site de l’INASTI.

Impôt des personnes physiques. L’impôt annuel des personnes physiques est constitué de cinq tranches d’imposition.

Nombre de jours ouvrables. Vous pouvez également prendre en compte le nombre de jours de travail effectivement prestés. D’une année complète (365 jours),  décomptez les weekends, les jours fériés et les jours de congé  En Belgique, les employés à temps plein ont droit à minimum 20 jours de congé.

Heures facturables Vous pouvez également calculer la productivité du consultant auquel vous faites appel. La maladie et l’absentéisme sont des facteurs qui diminuent la productivité. Comparez avec des profils existant dans votre entreprise. Normalement, un travailleur peu expérimenté prestera plus d’heures pour obtenir le résultat escompté qu’un travailleur expérimenté.

Les coûts indirects Vous ne pouvez pas offrir à un freelance un laptop, un Smartphone ou une voiture, comme à vos propres collaborateurs . Il peut néanmoins compter ses frais. Il calculera ses frais sur base annuelle et fera un prorata en fonction des heures facturées.

  1. La valeur

Un freelance expérimenté, ou possédant une expérience de niche, ou encore une compétence très particulière, va en toute logique demander un tarif plus élevé qu’un débutant peu expérimenté.

  1. Le marché

Y-a-t-il de la concurrence sur le marché freelance ou recherchez-vous un profil déjà plus convoité ? Les compétences du candidat influencent également le tarif. Les autres facteurs à prendre en considération sont : la difficulté de la mission, le délai de délivrance et l’ampleur de la tâche.

Retour à la vue d’ensemble