"Exploring the future of work & the freelance economy"

Écrire du contenu SEO en 9 étapes

Bien entendu, vous voulez que les clients potentiels trouvent directement votre site avec Google. Toutefois, il faut savoir comment le faire apparaître en tête des résultats de recherche. Le truc, c’est de créer du contenu Search Engine Optimization ou SEO. Cela semble difficile ? Pas du tout. Ces neuf étapes vont vous y aider.

1. Écrivez pour votre public cible.

Quel est l’objectif de votre page ? À qui la destinez-vous ? Qu’attendez-vous de l’internaute après qu’il aura lu votre contenu ? Aimeriez-vous qu’il vous contacte, qu’il s’inscrive à votre newsletter ou qu’il demande une offre ? Réfléchissez bien au but que doit atteindre votre rédactionnel.

2. Incluez les bons mots clés.

Utilisez le même langage que celui de votre public cible. Le moyen le plus efficace pour savoir quels sont les mots clés utilisés par vos lecteurs est d’aller dans Google. Entrez un mot clé dans la ligne de recherche de Google et voyez ce que Google vous suggère dans la liste de mots clés. Et cela peut aussi vous inspirer au moment de rédiger vos prochains posts de blog.

3. Cherchez les synonymes.

Dans le titre, prévoyez d’inclure le ou les principaux mots clés. Le moteur de recherche de Google ne manquera pas alors de s’en emparer. Incluez également vos mots clés dans votre texte d’introduction et dans les titres secondaires. Ces mots clés peuvent également faire partie du contenu. Mais ne tombez pas pour autant dans l’excès. Utiliser souvent les mêmes mots peut vite nuire à la qualité du texte. Le problème sera résolu en utilisant des synonymes.

4. Écrivez du contenu de qualité et si possible en quantité.

Lire sur un écran est plus fatigant que lire une page imprimée. Et le lecteur veut également obtenir immédiatement l’information recherchée. C’est ainsi qu’il va littéralement scanner votre texte pour la trouver rapidement. Le lecteur moyen apprécie donc les textes courts, sur maximum deux écrans.

Mais Google lui adore les longs textes. Les pages web avec beaucoup de textes contenus obtiennent de meilleurs résultats pour le moteur de recherche. Dès lors, pour obtenir ces bons résultats, écrivez un long texte de plus de 6 000 caractères.

Comment mettre d’accord le lecteur qui préfère les textes courts et Google qui préfère les longs récits ? Divisez votre long texte en blocs comportant de nombreux sous-titres, avec des paragraphes de maximum six lignes, des listes numérotées, des tableaux et des images. Éventuellement, insérez à droite de la page une sorte de table des matières avec des liens, pour que votre lecteur puisse immédiatement cliquer sur la section qui l’intéresse. Et bon à savoir : de longs textes fouillés sont souvent appréciés et partagés.

5. Réagissez aux requêtes des internautes via un blog.

Vos clients potentiels qui cherchent un produit ou un service que justement vous proposez tapent généralement leur requête dans la ligne de recherche Google. Dès lors, créez du contenu dans un blog pour donner une réponse aux mots-clés qu’ils ont entrés, en simulant leurs recherches et en récupérant les propositions de Google. Votre article reprenant les réponses apparaîtra ainsi en tête de la liste des résultats de recherche. Répertoriez aussi les solutions aux requêtes proposées par vos concurrents et assurez-vous que votre texte apporte encore plus d’éclaircissements ou d’explications.

6. Partagez votre contenu.

Si vous avez rédigé un article ou un post de blog, n’attendez pas que les lecteurs viennent sur votre site web, mais partagez plutôt votre contenu sur les médias sociaux. Cela augmente les chances que votre texte soit remarqué, partagé et liké. Partagez donc votre travail sur des forums, des blogs, des newsletters, sur Facebook, Twitter, LinkedIn, …

7. Soignez votre mise en page.

Un site web ou un blog géré professionnellement est considéré comme fiable. Une mise en page et une présentation soignées sont donc essentielles, et cela concerne également vos articles. Un point auquel il faut faire attention à ce stade est de ne pas mettre des sous-titres en gras, mais de faire usage des rubriques Titre 1, Titre 2 et Titre 3, car Google tient souvent compte du contenu de ces rubriques.

8. Favorisez les illustrations.

Dans votre content management system (CMS), vous avez normalement la possibilité de configurer un alt tag, ou texte alternatif, de vos images. Pensez-y. Les moteurs de recherche ne reconnaissent pas les images, mais via le alt tag, ils connaissent le contenu de l’image. Ajouter éventuellement une légende pour plus de clarté.

9. Anysurfer

AnySurfer aide les personnes non-voyantes, malvoyantes et atteintes d’un handicap à accéder aux sites web en Belgique. C’est également le label attribué aux sites accessibles aux personnes en situation d’handicap. Sur le site d’Anysurfer, vous pouvez vous informer sur la manière de rendre votre propre site web accessible aux personnes ayant une déficience visuelle. Et vous constaterez que cela ne présente aucune difficulté de réalisation. Nombre de leurs suggestions se retrouvent dans les directives SEO du site. Ce qui a pour effet qu’en suivant les recommandations d’Anysurfer, votre site web sera accessible à tous les citoyens. Et Google ne manquera pas de vous récompenser !

Retour à la vue d’ensemble